Donate Now Download Form

Rencontrez le Dr Ben Konig

Rencontrez le Dr Ben Konig

Le nouvel envoyé de VOSH Corps au Nicaragua

Le Dr Ben Konig est le nouvel envoyé de VOSH Corps à l’Universidad Nacional Autónoma de Nicaragua (UNAN). Son mandat d’enseignement de 16 mois a commencé en septembre.

« Je suis passionné par le service international, le développement de l’optométrie et l’enseignement », déclare Ben, qui a participé en tant qu’étudiant à trois missions de transferts des compétences avec VOSH.

« Lors de mon premier voyage à Masaya au Nicaragua, j’ai eu la possibilité d’aider un étudiant de quatrième année de l’UNAN à améliorer sa capacité d’effectuer une ophtalmoscopie directe. C’était génial de l’entendre dire Magnifico! la première fois qu’il a vu le nerf optique derrière l’œil d’un patient.

Le deuxième voyage de Ben lui a montré la valeur de l’expérience lorsque son groupe a eu l’opportunité de travailler avec le même groupe d’étudiants de l’UNAN l’année suivante.

« Ces étudiants de l’UNAN se sont tellement améliorés qu’ils pouvaient examiner 230 patients de plus, même s’il y avait moins d’étudiants et de docteurs qui nous aidaient au cours de la mission », affirme-t-il.

Benwithaction

Les derniers mois ont été assez occupés pour Ben qui est désormais employé de l’UNAN. L’École a reçu un groupe SVOSH de l’Ohio et a célébré la Journée mondiale de la vue avec une foire de la vue qui a permis aux étudiants de sensibiliser la collectivité à l’importance de la vision, des examens de la vue et de la santé oculaire.

« J’ai tellement appris de nos étudiants au sujet des attitudes à l’égard de l’optométrie au Nicaragua, de la culture locale, de la nourriture et de l’espagnol », déclare Ben. « Ces gens sont énergiques et prêts à servir leurs collectivités, que ce soit en donnant des examens de la vue ou en sensibilisant leurs concitoyens à l’importance d’effectuer régulièrement un examen de la vue, de garder une bonne hygiène oculaire pour éviter les yeux rouges et de se munir d’une protection solaire pour freiner le développement des ptérygions et des cataractes. »

Ben précise que l’un des défis qu’il a vécus au Nicaragua est le manque d’équipement comparativement aux États-Unis. Sans pouvoir accéder facilement aux champs visuels, à la pachymétrie et aux tomographies par cohérence optique pour le glaucome, il doit principalement fonder ses diagnostics sur l’apparence du nerf optique.

« Je demanderais aux optométristes de l’Amérique du Nord de s’assurer de soutenir l’optométrie internationale », indique Ben. « Le monde a besoin de vos compétences, car dans la majorité des autres pays, la profession de l’optométrie n’est pas bien établie. »

Pour ce faire, Ben suggère de verser un don à des organisations comme Optométrie porteuse de vision, de participer à une mission de transfert de compétences et d’intégrer les optométristes de la région et les étudiants en optométrie. Il est également possible d’organiser une clinique dans une région qui ne dispose pas de beaucoup d’optométristes ou d’ophtalmologistes et d’enseigner à l’étranger à court terme ou à long terme.
« Ce sont toutes des façons concrètes de contribuer à la lutte contre le problème de la cécité évitable dans le monde, un pas à la fois. » VOSH Corps est une collaboration entre VOSH International et le Brien Holden Vision Institute avec l’appui financier d’Optométrie porteuse de vision.

Le programme invite les optométristes de l’Amérique du Nord à servir dans les institutions optométriques émergentes en tant que professeur ou assistants de développement du programme afin de renforcer l’éducation optométrique partout dans le monde. Pour en savoir plus, visitez le http://vosh.org/get-involved/vosh-corps/

TOP